Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chansons que tout cela... (CQTC)
  • : Au cœur et autour de la chanson francophone, encore si méprisée des gens de pouvoir et de médias, alors qu'elle est vivante comme jamais au quotidien et dans l'Histoire en marche...
  • Contact

Profil

  • Daniel Pantchenko
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...

Recherche

22 juillet 2015 3 22 /07 /juillet /2015 17:00

Disparu le 22 juillet 2004, Serge Reggiani aura été peu salué par les grands médias l’an dernier, dix ans tout juste après sa mort. Tant pis. Celles et ceux qui aiment « L’acteur de la chanson » (selon le titre de la biographie que je lui ai consacrée) n’ont pas oublié l’Italien natif de Reggio Emilia, qui reste d’une belle actualité en ces temps où politiques et incorruptibles ne font pas exagérément bon ménage.

 

CouvReggiani.jpg


Fin 1988, à la veille de l’année du  « Bicentenaire de la Révolution française » …et de ses vingt-cinq ans de chanson, Reggiani sort son premier album chez Tréma (après deux opus chez Canetti et une douzaine – live compris – chez Polydor) : Reggiani 89. Neuf des dix textes signés Claude Lemesle évoquent des prénoms de personnages célèbres : Camille (Claudel), Pablo (Picasso), Charlie (Chaplin), Adèle (Hugo)… « Sergio » a absolument tenu à ce qu’une des chansons soit dédiée à Robespierre, un personnage qu’il admire profondément, qu’il a incarné en 1962 dans une série télévisée italienne (Il Giacobini, photo ci-dessous) et dont il a enregistré des discours en 1978. L’artiste se révèle d’ailleurs insatiable dès qu’il s’agit de « Maximilien »...

 


Serge Reggiani à DP (15/03/1989) - 5'52
 

Pour autant, alors que son fils Stephan est membre du PS, Serge Reggiani refuse d’adhérer à un parti politique et précise : « Pour ce qui me concerne, je pense que bien faire son métier, le faire avec exigence, c’est aussi un acte politique. Je ne fais pas du tout mon métier comme les gens qui prétendent que la politique ne les concerne pas. Quand je prends une position politique, lors d’un gala ou d’une manifestation, à travers une pétition (je n’en abuse pas, mais je le fais plus souvent que vous ne croyez), c’est le citoyen Reggiani qui exerce ses droits. Je suis citoyen comme tous les autres. Si mon appui peut être utile, tant mieux. »* Il se trouve qu’il a le même arrangeur que Jean Ferrat, Alain Goraguer, qui a composé la mélodie de Maximilien. CQTC.

 



 

* À Jean- Paul Liégeois, L’Unité, 17 juin 1977.

Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article

commentaires