Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chansons que tout cela... (CQTC)
  • : Au cœur et autour de la chanson francophone, encore si méprisée des gens de pouvoir et de médias, alors qu'elle est vivante comme jamais au quotidien et dans l'Histoire en marche...
  • Contact

Profil

  • Daniel Pantchenko
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...

Recherche

17 août 2015 1 17 /08 /août /2015 18:10

Nino Ferrer « a bu une carabine / et s’est endormi dans ses vignes » le 13 août 1998 à Montcuq (Lot), où le « Festival de la chanson à texte » de juillet à accueilli Francesca Solleville, l’interprète frangine d’Allain. « Le vin garde son dernier mot… » aussi pour l’auteur de Nino, qui a pris congé le 15 août 2011 à Antraigues (Ardèche), un an et demi après son ami Jean Ferrat.
 

Leprestdanslemicro.jpg


La mort ? Pas de quoi être tristes, mes enfants, expliquait-il en mai 2006 à des écoliers, quelques jours avant la présentation  du spectacle Pantin Pantine (conçu avec Romain Didier) à Rousset et à Venelles (Bouches-du-Rhône).

 


Dans ce nouvel article de la série, le « M » de LDLM signifie plutôt « manuscrit ». Pour le dossier que la revue trimestrielle Chorus lui avait consacré (n° 41, automne 2002), je l’avais longuement rencontré et il m’avait griffonné des textes sur des petits papiers, tel celui-ci en six épisodes (si vous avez du mal à le lire, vous retrouverez la version publiée dans Chorus en cliquant sur le dernier extrait).

 

 

Au café de Ménimontant, son bureau sur la place estampillée Jean Ferrat en mars 2015, il m’a demandé une feuille de papier, qu’il a déchirée artistement avant de tracer ces quelques lignes (vous pouvez cliquer idem sur elle).

 


Et puis, dans Le Jour d’à côté, l’album (BMG-RCA) enregistré en 2001 par Enzo Enzo, Allain a signé cinq textes, dont Nino (musique de Michel Amsellem), qui s’achève ainsi :
 

Il y croyait au tourneciel

au sud, aux chevaux et au miel

Un après-midi de faïence

a éclaté dans le silence

le même bruit quand s’élance

une larme contre un piano

Nino

 

 

Nino Ferrer était né un 15 août (il est donc mort l’avant-veille de ses 64 ans), et il avait chanté en duo avec Enzo Enzo lors d’une émission de TV, Taratata, en 1995.

 


 

Cette belle « Maison près de la fontaine », largement promue, cachait pourtant un peu trop la forêt de sa création profonde. Ce que l’artiste rappelle ci-dessous dans ce montage avec Blues en fin du monde, extrait de l’opus Concert chez Harry (Sun records /WMD – 1995). CQTC.

 

Nino Ferrer à DP (03/1987) + Blues en fin du monde

 

Bonus
Quelque temps après notre entretien et la sortie de l'article dans le quotidien l'Humanité, Nino Ferrer m'avait également envoyé un petit mot manuscrit. Salut l’artiste et merci encore (vous pouvez cliquer ici aussi) .

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article

commentaires

LIENARD 23/08/2015 14:10

De la belle ouvrage que cette construction en 6 épisodes, l'évolution de la voix du monsieur, les interviews de 1987 portant encore la marque d'un enthousiasme et d'une fraicheur qui plus tard baissera d'un ton. Merci

Daniel Pantchenko 23/08/2015 15:46

Merci également d'apprécier ainsi mon travail. J'ai encore pas mal de documents personnels sur Allain et j'essaie surtout de conjuguer plaisir, émotion et cohérence, avec le minimum d'intervention écrite de ma part.