Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chansons que tout cela... (CQTC)
  • : Au cœur et autour de la chanson francophone, encore si méprisée des gens de pouvoir et de médias, alors qu'elle est vivante comme jamais au quotidien et dans l'Histoire en marche...
  • Contact

Profil

  • Daniel Pantchenko
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...

Recherche

15 mars 2017 3 15 /03 /mars /2017 19:22

Natacha Ezdra, tu m’as encore fait chialer ! Et pas que moi. Hier, dans cette grande salle du Palais des Congrès de Bordeaux, ce n’était pas gagné d’avance, même si sept ans après, Jean Ferrat reste par nature dans le cœur et la mémoire des retraités CGT qui t’accueillaient.
 

Natacha Ezdra Affiche


Ceux-là avaient planché toute la journée et tu n’avais pas vraiment eu le temps de répéter. Si le son en a quelque peu souffert durant les trois premiers morceaux, l’émotion a vite pris le dessus. Pourquoi ? Parce que, des chansons peu connues (jusqu’à la toute dernière, Les Artistes, créée par ta maman, Odile) aux succès poétiques ou citoyens (Aimer à perdre la raison, Que serais-je sans toi ?, Camarade, Ma France…) en passant par la version originale de Mon vieux (là, en clin d’œil à ton interprète de père, Jacques Boyer), tout s’enchaîne en finesse. À la différence d’autres mieux en cour médiatique, tu n’en rajoutes pas, tu ne racoles pas. Entre de courtes séquences où la voix du comédien Pierre Margot dit dans ce même esprit des extraits poétiques de Ferrat ou d’Aragon – sur de saisissantes images panoramiques d’Antraigues –, tu déroules ton fil. Tu recrées, tu réinventes, tu revisites en osmose totale avec le jeu d’Yves Perrin aux guitares, du percu-flutiste-cornemuseux aux bras-nus Christophe Sacchettini et de l’accordéoniste Patrick Reboud à la direction musicale. Beau travail, les gars ! Vous vous êtes permis des changements de rythmes ici, des couleurs nouvelles là, mais pourquoi n’y avait-on pas pensé avant ? Arrive Nuit et brouillard. J’étais déjà bien secoué, ma voisine que j’aime pleure à son tour et Un jour, un jour, qui suit, requiert de nouveaux mouchoirs. Bref, au final, toute la salle est debout. Créé en décembre 2009 devant Jean Ferrat lui-même, ce spectacle s’est bonifié comme un de ces crus de pays qu’il chérissait et, du coup, son interprète aussi. Natacha, tant pis si tu nous fais encore chialer, mais n’arrête jamais de chanter ! CQTC.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article

commentaires

NIELLINI Annie 22/03/2017 00:21

FORMIDABLE chanteuse qui ne cherche pas à adapter les musiques de FERRAT, à son propre style!!! Respect à vous Natacha!!! Vos musicos sont également Formidables!!!! MERCI

Anny 15/03/2017 19:50

Bel article qui donne le regret de ne pas avoir été à ce concert Anny C.

Daniel Pantchenko 22/03/2017 10:05

Oui, bien sûr. Notamment 2 CD et un DVD live («Un jour futur») enregistré en 2015. Toutes infos ici : https://www.natachaezdra.com/ecoutervoir

NIELLINI Annie 22/03/2017 00:21

Tout à fait d'accord!!! Existent des CD???