Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chansons que tout cela... (CQTC)
  • : Au cœur et autour de la chanson francophone, encore si méprisée des gens de pouvoir et de médias, alors qu'elle est vivante comme jamais au quotidien et dans l'Histoire en marche...
  • Contact

Profil

  • Daniel Pantchenko
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...

Recherche

18 septembre 2008 4 18 /09 /septembre /2008 22:55
Décidément, il y a collision de médailles dans l’actualité : celles à double-couche dont le sous-commandant Darcos veut gratifier les futurs bacheliers et celles de nos athlètes des jeux paralympiques de Pékin qui font la gueule parce que Sarko, Bachlo and co les ont complètement ignorés.


C’est la loi du genre, et finalement les professionnels de la médaille restent les militaires, qui eux, enthousiasment particulièrement not’ bon Président. Tel Idriss Déby, son homologue tchadien, qui lui a inspiré ces chrétiennes paroles : « C’est un chef de guerre. Les militaires sont les meilleurs chefs qui soient ». L’occasion de réécouter cette chanson décapante du jeune Renaud de 1994, qui concluait l’album A la belle de mai. CQTC.

Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article

commentaires

Bébou 19/09/2008 07:34

Etant fan de Renaud, je ne peux que dire que cette chanson est superbe, avec un bonne chute.

Pour ce qui est des médailles, laissez-moi rire. Il y a d'autre moyens de motiver les futurs bachelier qu'une vulgaire médaille...et l'avenir alors?