Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chansons que tout cela... (CQTC)
  • : Au cœur et autour de la chanson francophone, encore si méprisée des gens de pouvoir et de médias, alors qu'elle est vivante comme jamais au quotidien et dans l'Histoire en marche...
  • Contact

Profil

  • Daniel Pantchenko
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...

Recherche

17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 11:15
Après le « prototype » de l’humoriste Hortefeux en Auvergne, on parle beaucoup aujourd’hui des dérapages contrôlés d’un pilote Renault et de Jean-Claude Dassier dirigeant de l’Olympique de Marseille où il a succédé au Sénégalais Pape Diouf (« Je ne serai pas un président à la Libanaise ou à l'Africaine ») ; mais curieusement, en pleins labeurs parlementaires de la loi Hadopi, les médias sont restés quasi-muets sur l’insulte tout aussi signifiante de Christophe Lameignère (Pdg de Sony Music France et président du SNEP, le Syndicat National de l’Édition Phonographique) aux opposants à ladite loi.



Rappelons que la vidéo ci-dessus n’a pas « piégé » l’apprenti rival de Brice de Nice, mais qu’elle a été prise avec une vraie caméra par une équipe bien visible de Public Sénat, chaîne qui n’a d’ailleurs diffusé la séquence qu’après qu’elle ait fait le tour du Net à partir du site du Monde. De son côté, grand donneur de leçons de l’industrie du disque, le président du SNEP a déclaré sans vergogne à propos des anti Hadopi : « Ces gens-là, ils auraient vendu du beurre aux allemands pendant la guerre ! ». Animée notamment par l’association Que Choisir, la « plateforme » Création Public et Internet » a immédiatement exigé des excuses, estimant qu’il a « fait le dérapage de trop en assimilant les opposants de la loi Hadopi à des “collabos” en puissance du régime nazi ». L’art et Lameignère, sinon l’âme hainière, en quelque sorte. À cent lieues d’un Auvergnat (1954) d’un autre humanisme qui nous enchantera toujours, grâce au père Georges. CQTC.


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article

commentaires