Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chansons que tout cela... (CQTC)
  • : Au cœur et autour de la chanson francophone, encore si méprisée des gens de pouvoir et de médias, alors qu'elle est vivante comme jamais au quotidien et dans l'Histoire en marche...
  • Contact

Profil

  • Daniel Pantchenko
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...

Recherche

10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 17:27
Chassez le naturel de classe, il revient au galop. Not’ bon Président aime bien ramener le petit peuple à sa place : après le « racaille » banlieusard façon 2005, le « casse-toi pauv’con ! » agricole de 2008, voici à présent le « voyou » syndical à l’intention des ouvriers… L’occasion de se souvenir d’un bon vieux Brassens (revisité par Renaud) et de remettre les pendules à l’heure (suisse) avec Michel Bühler.


Alors que les médias glosent de « séquestrations » de patrons, voire de « prises d’otages » (ce lieu commun des nuls), il est bon de rappeler qu’en avril 2007 - donc hier -, le même Sarkozy lançait des filets inverses : « Quand on a recours à la violence, ce n’est pas pour se distraire, ce n’est pas pour nuire à autrui, c’est parce qu’on est profondément désespéré. Je ne mets pas et je ne mettrai jamais sur le même plan la colère des pêcheurs qui ne veulent pas mourir et la violence gratuite des fraudeurs et des voyous. »


Entre mensonges et insultes réitérés, Sarko rêve-t-il de devenir encore plus Vulgaire que son triste collègue Berlusconi ? Les couplets de l’incorrect Bühler vont de toute façon comme un gant à la société sans âme qu’ils régentent, l’un comme l’autre. CQTC.



Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article

commentaires

Bernard Pichardie 17/04/2009 07:41

heureusement que nous avons encore quelques interprètes dans le style de Michel Bühler pour mettre le doigt où ça fait mal ... pour dénoncer les sarkophages de tous bords

chti31 11/04/2009 11:23

Dans le style casse toi pauv'con, Boule avait écrit une jolie chanson pour le président vulgaire, avec la dose d'humour qui le caractérise, un artiste à découvrir