Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chansons que tout cela... (CQTC)
  • : Au cœur et autour de la chanson francophone, encore si méprisée des gens de pouvoir et de médias, alors qu'elle est vivante comme jamais au quotidien et dans l'Histoire en marche...
  • Contact

Profil

  • Daniel Pantchenko
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...

Recherche

26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 12:21

Ce 24 novembre, on a salué les 15 ans de la mort de Barbara. Bravo ! On le sait moins, le 19 marquait les 55 ans de carrière d’Anne Sylvestre. Elle, non seulement « elle chante encore », mais elle reste d’une actualité totale, comme en témoignent dans mon livre trois personnalités de générations différentes : Benoîte Groult (l’auteure du fameux Ainsi soit-elle de 1975), Philippe Delerm et Jeanne Cherhal.

 

Couv2-ASDP.jpg

Petit rappel historique (p. 165) : « Le 26 août 1970 a eu lieu la première manifestation spectaculaire du futur Mouvement de Libération des Femmes : à Paris, une dizaine d’entre elles ont déposé sous l’Arc de triomphe une gerbe dédiée à la femme du soldat inconnu, en brandissant des banderoles indiquant “Il y a plus inconnu que le soldat inconnu, sa femme”. Le 5 avril 1971, paraît dans Le Nouvel Observateur, le “Manifeste des 343”, dit “Manifeste des 343 salopes” : à l’instigation d’une des mouvances du MLF, une pétition revendiquant “le libre accès aux moyens anticonceptionnels” et “l’avortement libre” est signée par 343 femmes déclarant “avoir avorté”, dont des personnalités des arts et de la culture comme Simone de Beauvoir, Catherine Deneuve, Marguerite Duras, Brigitte Fontaine (l’une des très rares chanteuses), Gisèle Halimi, Ariane Mnouchkine, Jeanne Moreau, Françoise Sagan, Delphine Seyrig, Agnès Varda ou Marina Vlady. Ce cas de “désobéissance civile” caractérisée contribuera à accélérer le débat qui conduira en janvier 1975 au vote de la loi Veil dépénalisant l’interruption volontaire de grossesse, l’IVG. » Sur son premier disque autoproduit paru l’année précédente, Anne chante Non, tu n’as pas de nom (qu’avait précédé, en 1971, Abel Caïn mon fils), sur le choix ou le non-choix d’avorter, « sur l’enfant ou le non-enfant » précise-t-elle.

 

 
 
Benoîte Groult - 1'48

AS-Groult.jpg

 

Hier, dimanche 25 novembre, se tenait la Journée internationale des violences faites aux femmes ; à ce propos, dans le spectacle Carré de dames (avec Agnès Bihl, Nathalie Miravette et Dorothée Daniel), Anne Sylvestre chante Juste une femme, sans nul doute l’une des chansons majeures de son album à venir du printemps 2013, mais elle avait déjà dénoncé le viol en 1979 dans Douce maison, ce même viol contre lequel 313 femmes viennent de signer un manifeste initié par Clémentine Autain.

 

 

Anne a toujours su conjuguer l’émotion et l’humour, et c’est par ce dernier qu’elle a évoqué le thème du « mariage pour tous » en plein débat aujourd’hui, avec Gay marions-nous, dans son opus Bye mélanco  de 2007.

 

 

 

 

Enthousiasmé dès la première heure par la chanteuse, l’écrivain Philippe Delerm a le sentiment « qu’en ce moment des choses se cristallisent autour d’elle et lui donnent enfin sa vraie place, qu’elle n’avait pas jusqu’alors. »

 

Philippe Delerm - 1'36

AS-PDelerm.jpg

 

 

Il n’est pas le seul à constater l’influence d’Anne Sylvestre sur de nombreux chanteurs et chanteuses actuels, à l’image de la sensible Jeanne Cherhal qui la salue avec quelques autres « divas dévorées » (« Pour l’audace et le courage / De celles qui à mon âge / Ont su desserrer les coutures / Des générations futures. ») dans Merci, de son album L’eau en 2006. CQTC.

 

Jeanne Cherhal - 1'42

AS-Cherhal.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article

commentaires