Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chansons que tout cela... (CQTC)
  • : Au cœur et autour de la chanson francophone, encore si méprisée des gens de pouvoir et de médias, alors qu'elle est vivante comme jamais au quotidien et dans l'Histoire en marche...
  • Contact

Profil

  • Daniel Pantchenko
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...

Recherche

17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 18:16

 

Originaire d’un petit village de Wallonie proche de la frontière française, Jofroi franchira celle-ci de nombreuses fois, mais surtout courant 1994, en famille, pour s’installer à Cabiac dans le Gard. Déja, il chante depuis un quart de siècle pour les grands et pour les petits, et aux côtés de sa femme Anne-Marie, il va devenir l’incarnation du festival Chansons de Parole, de Barjac. Autoproduit au mois d’août dernier, ce livre très personnel*, De Champs la rivière à Cabiac sur terre, retrace son parcours de vie. D’artiste et d’homme.

 

Jofroi-livre.jpg

De Merci Félix (Leclerc, bien sûr) à Cabiac sur terre, ce pavé carré de presque trois cents pages alterne récit autobiographique, textes des chansons et anecdotes signifiantes, dans une mise en page inspirée, une belle ouvrage d’artisan, une création dans la création. Logique. Cohérente. Juste organique, pour un homme de pays, un terrien farouche. Preuve immédiate, dès la couverture, quatre mots principaux : champs, rivière, terre, soleil. À l’aube de ses vingt ans et des années 70, le jeune homme a lâché la géologie pour la chanson, découvert les Cévennes, le Ferré d’Amour-Anarchie et même rencontré Félix Leclerc et Jean-Pierre Chabrol. À Champs la rivière, dans les Ardennes, la petite ferme où il s’installe d’abord accouche d’un festival : « Et c’est toute une partie de la chanson belge émergente de l’époque qui se succède dans un pré à côté de la maison avec le soleil pour projecteur. » Et sans se faire  prier...

 

 

Jofroi sait se raconter. En livre comme en scène, il a la plume travaillée mais nature. Goûteuse. Campagne ou ville, il y a toujours les hommes et les femmes. Sans frime. Au plus profond des sentiments et des idéaux. On survole ainsi une carrière marquée par beaucoup de voyages, de rencontres, le succès de Si ce n’était manque l’amour et L’Été la France propulsées en 1975 par Claude Villers sur les ondes de France Inter, Mario et La Marie-Tzigane pour les grands, Antonin et L’Homme au parapluie pour les petits… Bref, l’envie tenace de Marcher sur un fil, celui qui nous relie par-delà nos différences. « J’ai cette chance inouïe, écrit Jofroi, de vivre depuis quarante ans de mes chansons et de recevoir de plus en plus de messages de partout, souvent maintenant grâce à Internet. Des émotions partagées, petits mots simples qui nourissent et réchauffent, des mercis profonds, de grandes envolées […] Plus que jamais, j’ai envie d’écrire des chansons. Des chansons qui touchent, qui partagent, la joie comme la révolte, l’indignation comme le bonheur. » Et qui savent distiller sans béatitude l'espoir, aux adultes comme à leurs cadets, à l'image de ce Bienvenue sur la terre. CQTC.

 

 

 

* Disponible sur le site de Jofroi : www.jofroi.com/


Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article

commentaires