Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chansons que tout cela... (CQTC)
  • : Au cœur et autour de la chanson francophone, encore si méprisée des gens de pouvoir et de médias, alors qu'elle est vivante comme jamais au quotidien et dans l'Histoire en marche...
  • Contact

Profil

  • Daniel Pantchenko
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...

Recherche

17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 11:40

Il y a des coups de foudre qui durent. Quand on suit Michèle Bernard depuis ce jour du Printemps de Bourges 78 où elle nous a bouleversés avec ses Petits cailloux de La Durance, avant de nous entraîner au Bar du grand désir pour nous dire Ne ferme pas les yeux (1982), puis Pleurez pas (1987)… jusqu’à ce Voler de 1999 si présent dans ce nouveau spectacle et ces Chansons pour les petits et les grands qui l’avaient précédé, on n’y peut rien et c’est tant mieux. On est émus, amusés, entre sourire et œil humide…

 

MicheleBernard-Ivry2012.jpg

 

Sens dessus dessous, c’est un très joli spectacle, aussi simple et immédiat que soigneusement conçu. Son originalité : entremêler des chansons qui puissent accrocher enfants et adultes, comme les Touche pas ça pique et J’aime après l’orage, ou ce Qui a volé les mots déjà présent dans l’article précédent de ce blog. Un « mélange » presque naturel, logique, et qui justement prend tout son sens pour Michèle…

 

Michèle Bernard à DP (15/02/2012) - 2’01
 

Michèle Bernard, qui avait joué (en 1993) dans Lala et le cirque du vent de sa « grande sœur » Anne Sylvestre montre ici tout son talent de chanteuse et de comédienne, à l’aise sur cette petite scène du Théâtre d’Ivry entre un décor inventif léger et la complicité de jeu (c’est le mot !) de Sandrine de Rosa (violon, ukulélé, cajon) et Michel Sanlaville (guitares, contrebasse, arrangements), savoureux trio auxquel Michèle Guigon et Suzy Firth ont apporté  leurs « regards extérieurs ». On pérégrine ainsi vocalement de Toc toc toc à J’ai voulu peindre la mer, La vieille Chéchette (d’après un conte pour enfants de Louise Michel) ou Monsieur je m’en fous (chanson éponyme du CD 13 chansons pour la planète de 2008), jusqu’à ces deux merveilles de l’album Voler, l’éternuante Madame Tiou et surtout la symbolique Maria Szusanna qu’un petit chœur d’enfants rejoint certains soirs. CQTC.

 
Michèle Bernard à DP (15/02/2012) - 1’11

 

 

 

 

Avant de partir en tournée, ce spectace joue encore au Théâtre d’Ivry – Antoine Vitez (94), 1 rue Simon Dereure  – samedi 18 février (18 h) et dimanche 19 février (16 h) – Réservations : 01 46 70 21 55.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article

commentaires

Melocoton 17/02/2012 17:50


Une fidélité de plus de 30 ans lorsque à travers « Paroles & musique N°14 » je découvrais ce « Petit bout de
femme » qui continue aujourd’hui encore à m’émouvoir. Tranches de Scène vient de lui consacrer son n°10 et ce n’est que du bonheur de passer un bon moment avec et autour de cette grande dame.