Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chansons que tout cela... (CQTC)
  • : Au cœur et autour de la chanson francophone, encore si méprisée des gens de pouvoir et de médias, alors qu'elle est vivante comme jamais au quotidien et dans l'Histoire en marche...
  • Contact

Profil

  • Daniel Pantchenko
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...

Recherche

8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 13:11

C’est un coup de cœur, mon grand coup de cœur depuis deux ans. Une sacrée Roxane de presque vingt ans, une voix en devenir au timbre un brin voilé, une plume affûtée qui n’a pas froid aux yeux ni aux idées, un rapport soigné à la musique. Bref, une artiste prometteuse, bien dans sa peau, bien dans son époque. La preuve via un tout neuf CD cousu main, Sur les rails, et le vendredi 11 décembre au Trois Baudets (Paris 18e). Producteurs sérieux ne pas s’abstenir.

 

En juin 2008, Roxane (alors K) a remporté le défunt Prix Delanoë, puis le FAIR l’a sélectionnée l’année suivante. Native de Suresnes, cette demoiselle dont une chanson de Sting a inspiré le prénom, a fait du théâtre dès l’enfance, mais s’est toujours intéressée à la musique. Sensible à la photographie, attirée par le journalisme, elle en opère bientôt une espèce de synthèse avec la chanson, même si elle trouve plutôt « gentille » Paris en bouteille qu’elle a écrite à seize ans (il y a quatre ans, autant dire un siècle !) et qui ouvre son album.

Paris en bouteille - 3’56

 

Roxane Krief (avec DP – 25/06/2008) - 2’16

Avec Julien Régnier, auteur-compositeur-interprète et multi-instrumentiste (il a autoproduit La Façade est jolie en 2002) qu’elle a rencontré peu après, Roxane a retravaillé, restructuré, peaufiné, joué sur scène, conçu de nouveaux titres et début octobre, un album en a réunis onze. D’esprit folk, à l’écoute du monde, « concernés », ils abordent aussi bien notre quotidien ordinaire (Comme on avance, Train de vie), la mort d’un proche (Sois sage), avoir un enfant (Pourquoi te faire venir) et une révolte salutaire, entre Journée mondiale, Les Gens assis par terre et un explicite Nom de dieu : « Quand je vois toute cette soupe / Qu’on nous montre à la loupe / Dans le journal du soir / Moi Dieu j’peux pas y croire ». Un bel album d’aujourd’hui, dont elle parle de façon remarquable dans les deux vidéos ci-dessous.

 

 

En ce temps, où paraît-il, la « chanson-chanson » est (de nouveau) dépassée, voilà une jeune artiste qui risque de surprendre dans le sillage de sa trilogie de référence Cabrel-Souchon-Renaud, voire du Ferrat de Je ne chante pas pour passer le temps (1965), né comme elle – à un jour près, curieuse coïncidence – un lendemain de Noël. CQTC.




Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article

commentaires

Marco 08/12/2009 21:56


Merci pour cette découverte. Je ne connaissais pas cette jeune chanteuse.