Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chansons que tout cela... (CQTC)
  • : Au cœur et autour de la chanson francophone, encore si méprisée des gens de pouvoir et de médias, alors qu'elle est vivante comme jamais au quotidien et dans l'Histoire en marche...
  • Contact

Profil

  • Daniel Pantchenko
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...

Recherche

26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 12:38

José Artur aimait et connaissait la chanson. Lorsque je l’avais interviewé par téléphone pour ma biographie d’Anne Sylvestre, il m’expliquait qu’il l’avait très vite programmée au Pop Club, parce qu’avec ses collaborateurs, Claude Villers en tête, ils la trouvaient « authentique » et qu’ils n’avaient pas besoin à l’époque « de tous ces yé-yé de merde qui envahissaient les écrans faciles ». En décembre 2013, quand il m’a accueilli chez lui pour parler de Serge Reggiani (qui avait quasi créé Arthur, où t'as mis le corps ? au «  Pop », j’ai passé un moment délicieux et drôle… en compagnie annexe d’un chien gourmand et d’une horloge sonnant tous les quarts d’heure. Mon hôte m’a alors proposé plusieurs photos et raconté une anecdote du temps où il était comédien et secrétaire de François Périer…

 

Artur-SR-culs-300.jpg

 Sur Dullin et Reggiani - 1’52

 

Dans ma biographie de Reggiani (L’Acteur de la chanson, Fayard, mai 2014) figure une photo plus classique où l’animateur de France Inter est en compagnie de Serge Reggiani, Yves Montand, Simone Signoret et Pierre Perret. Au cours de notre discussion, il fera souvent allusion à la rivalité entre Montand et Reggiani, le second ayant été chanteur après le premier, mais acteur d’abord, comme le montre l’affiche ci-dessous. D’où la réflexion d’Artur… qui n’en rate jamais une.

 

Piaf-Reggiani-Etoile.jpg

Sur Piaf et Montand - 0’16
 

Également auteur de plusieurs livres (dont les deux ci-dessous aux titres significatifs, de 1974 et 2011), il avait comme personne le sens de la formule. Ainsi quand il évoquait les « ritals », leur côté macho et l’importance de leur sexe…

 

Artur-livres.png

Du sexe masculin - 0’36

 

 

À propos de personnes qu’il aimait bien, mais dont il n’avait plus de nouvelles depuis longtemps (comme Jean-Loup Dabadie), il ne pouvait pas s’empêcher de lancer de petites piques…

 

Sur Jean-Loup Dabadie - 0’17
 

 

Et comme je lui disais que je lui rapporterai après usage tous les documents qu’il me confiait, le rigolard qui en 1985 avait lu sa propre « nécro » sur France Inter (c’est ici) en citant Wolinski (d’où la photo du haut de page), teintait son humour d’une certaine désillusion. Salut l'Artiste.

 

Désillusion - 0’18
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article

commentaires