Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chansons que tout cela... (CQTC)
  • : Au cœur et autour de la chanson francophone, encore si méprisée des gens de pouvoir et de médias, alors qu'elle est vivante comme jamais au quotidien et dans l'Histoire en marche...
  • Contact

Profil

  • Daniel Pantchenko
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...

Recherche

29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 10:55

Retour sur ce blog, après deux mois et demi de pause consacrés aux dernières pages d’une biographie de Jean Ferrat qui aura nécessité plus de deux années de travail. Nous en reparlerons en temps utile, mais aujourd’hui entre les dégâts collatéraux du football et la cohorte des vassaux de l’omniprésident pris la main dans le sac, l’actualité hexagonale renvoie une fois encore à une charge salutaire du moustachu d’Antraigues, dans La Voix lactée (S.G.D.G) de 1965 : « Jésus-Marie / Quelle décadence / Quelque chose est pourri / Dans mon royaume de France ».

 


Ferrat l’anti-frime. Ferrat l’anti-fric. Un homme honnête, authentique, sincère, dont la mort a bouleversé la France en mars dernier. Une conscience. Exactement à l’opposé des « bleus » et du pouvoir en place, synonymes d’insulte, de triche et de mépris. En équipe de France de foot on s’insulte salace, mais d’un Nicolas à l’autre, l’exemple ne vient-il pas du sommet de l’État ? Comme d’insulter le peuple en manif pour son droit à la retraite, en recevant un footeux futur retraité archi-millionnaire. Décidément, le Suisse (pas neutre) Michel Bühler a bien raison avec son Vulgaire extrait du CD Voisins de l’an 2000.

 

 

L’insulte, c’est aussi celle faite à l’Irlande par ce même joueur à la tricherie avérée, devenu ainsi homme de main du Président. Pour essayer de rattraper un peu le coup, Allain Leprest et Romain Didier proposent par la voix de ce dernier une opportune chanson D’Irlande de 1989.

 

 

L’insulte encore, c’est celle du journal L’Équipe à la presse, qui mise sur la vulgarité brutale de propos (peu ou mal vérifiés semble-t-il) de joueur à entraîneur pour vendre du papier au nom de la sacro-sainte information. Rien de nouveau sous la déontologie du tiroir-caisse, comme le chantait déjà Guy Béart en 1968, avec Rotatives. CQTC.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article

commentaires

catherine PINOT 09/10/2010 16:34


te souviens-tu de moi à Paroles et Musique ? Si je t'écris c'est que j'ai vu en consultant les formations des biblios de l'Ain que tu étais venu à Bourg-en-Bresse le 30 septembre dernier.Comme
j'habite à proximité et que je ne travaillais pas ce jour j'aurais bien aimé te revoir à cette occasion. Malheureusement j'en ai pris connaissance aujourd'hui (samedi 08/10). Si tu reviens dans la
région préviens-moi.
Catherine PINOT


Daniel Pantchenko 11/10/2010 08:53



Bonjour Catherine, bien sûr que je me souviens de toi ! Paroles et Musique, c'était hier... enfin, avant-hier. Je ne sais pas si je reviens bientôt dans la région, mais comme je commence
à avoir des demandes à propos de ma biographie de Jean Ferrat, ce n'est pas exclu, d'autant que je vais également présenter une conférence à son sujet. Alors, "on ne sait jamais" (là, c'est de
l'Aznavour), mais ça me ferait bien plaisir aussi de te revoir.



Marcozeblog 05/10/2010 09:08


Bonjour, votre biographie semble être bien distribuée, je l'ai vu un peu partout (fnac, hypermarché ...). Je ne l'ai pas encore acquise mais cela ne devrait pas tardé. j'ai vraiment envie d'en
découvrir plus de Monsieur Ferrat. Bonne journée. M.


Daniel Pantchenko 11/10/2010 08:45



Effectivement, c'est l'avantage de publier dans une grande maison d'édition. Je dois dire que j'ai particulièrement travaillé avec deux personnes formidables, qui ont eu l'envie, comme moi, de
réaliser le meilleur livre possible. Ceci étant, quelles que soient les réactions des médias, j'ai le sentiment que, Ferrat oblige, c'est un livre qui va avoir un écho important (ce que l'on
constate déjà), à l'image du succès populaire particulier de celui que les gens du "métier" avaient promis à l'intimisme des cabarets. Bonne journée itou.



Yvon LE GALLOU 04/10/2010 23:09


Un tour au "point presse", ce jour d'une grande surface pour y acheter le "sésame" qui doit représenter, je l'imagine, quelques longs mois de travail intense et de recherches ; C'est partie remise
pour cause d'inventaire mais ce sera pour cette semaine et je compte m'y "plonger" et découvrir grâce à vous toutes les facettes d'un immense
artiste.
J'ai,par chance, déjà goûté à quelques "bribes" de cette biographie publiées dans "Marianne" du 25 septembre...
et je peux déjà vous dire tout le plaisir que m'a apporté cette lecture . MERCI Monsieur PANTCHENKO.


Daniel Pantchenko 11/10/2010 08:38



N'hésitez pas à revenir faire des commentaires une fois que vous aurez lu le livre (prenez votre temps, il y a 570 pages), mais les premiers retours de personnes que j'ai interviewées sont très
émouvants, et me donnent le sentiment que j'ai bien fait mon boulot. L'article de Marianne, qui donne à voir celui-ci plutôt que de parler de moi, m'a beaucoup plus. Bonne journée.



Marcozeblog 07/09/2010 18:55


Je serai heureux de lire votre biographie de Jean Ferrat. Je vais guetter son édition. Cordialement. Marco.


Daniel Pantchenko 08/09/2010 08:11



Merci par avance pour votre confiance. Intitulée Je ne chante pas pour passer le temps, cette biographie sortira chez Fayard le 1er octobre. J'en parlerai un peu à cette occasion dans ce
blog, mais je ne tiens pas trop à y aborder mes activités personnelles, j'ai un site pour cela. Bien à vous. DP