Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chansons que tout cela... (CQTC)
  • : Au cœur et autour de la chanson francophone, encore si méprisée des gens de pouvoir et de médias, alors qu'elle est vivante comme jamais au quotidien et dans l'Histoire en marche...
  • Contact

Profil

  • Daniel Pantchenko
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...

Recherche

14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 20:20
Et un Pape un, de Paris jusqu'à Lourdes ! Après le médiatique Jean (pi)Paul II, voici Benoît Treize et trois, comme dirait l’ami Leprest. L’occasion pour not’ bon Président d’enfoncer benoîtement le clou apostolique, et pour nous de retrouver un salutaire Autoportrait.


Suggérant de fait que notre laïcité est négative, le chanoine Sarko de Latran piétine la séparation de l’Eglise et de l’Etat en recevant avec faste le premier chef religieux du monde dans les salons de la République. Avec son « Athée ô grâce à Dieu ! » récurrent, quel meilleur antidote imaginer que cette chanson métissée de 1970 signée Mouloudji (voir extrait INA), même si les arrangements ont quelque peu vieilli ! CQTC.



Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 09:55
N’en déplaise à MAM, la ministre de plus en plus proche de l’extérieur, le fichier liberticide baptisé Edvige ne passe pas. Dès 1993, Allain Leprest avait vu venir le coup avec son imparable Tout c’qu’est dégueulasse porte un joli nom.


C’est Jean-Louis Foulquier, alors animateur de France-Inter (et chanteur dans sa jeunesse) qui portait de sa voix grave cette perle d'insolence dans un album (Phonogram) dont l’essentiel des titres (J’enterre ma vie de glaçon, Charente Maritime, Putain qu’t’es belle…) étaient signés Allain Leprest / Romain Didier. Lors de la très belle
soirée Chez Leprest du 12 mars dernier au Bataclan, il fut repris par l’ensemble des participants et sur l’album du même nom (déjà plébiscité ici), c’est Olivia Ruiz qui l’interprète avec sa sensibilité si personnelle, timbre vocal compris. CQTC.


Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article
6 septembre 2008 6 06 /09 /septembre /2008 11:05
Signe des temps dans notre société marchande, les médias s’intéressent de plus en plus à l’arrondis- sement capital : celui du ventre des femmes célèbres. Actrices, ministres, épouse élyséenne (non, Carla, c’était juste l’effet de la bière !) toutes sont scrutées impitoyablement…

En chansons, le sujet a été maintes fois traité, entre Du ventre plat au ventre rond (1978) de Serge Lama et Alice Dona (
extrait INA ici) et une tentative diaphane plus récente, Les Ventres ronds, servie par Lorie. Le grand « classique » reste cependant En cloque du jeune Renaud de Morgane de toi (1983).



Côté successeurs de ce Renaud historique, alors caustique et déconnant,
Les Fatals Picards balancèrent en 2005 un iconoclaste Dors mon fils dans l’album Picardia Independenza.



 
En 2007, la sensuelle
Elisa Tovati enregistra, elle, 9 mois, à la suite d’un concours remporté par Emmanuel Beal (musique de Vincent Baguian).

 


Pour la bonne bouche, comment ne pas retrouver Pierre Vassiliu dans le rigolard et chaloupé Qui c’est celui-là ? de 1974 (Marie Vassilu / Chico Buarque), où figure la raison quasi-transcendantale de son succès auprès des femmes : « Je crois que ce qu’elles préfèrent, c’est mon petit ventre rond ». CQTC.




Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 10:31

Décidément, not’ bon Président ne nous aura rien épargné. Voilà qu’il s’en prendrait au capital ! Du moins selon les médias qui, à l’inverse de Michel Bühler, tendent à confondre sauvagement les petits et les gros.


Pauvre Abbé Pierre, sous prétexte de RSA (revenu de solidarité active) son ancien second assimile petits épargnants et gros capitalistes, crasses moyennes et stock-options, l’Emmaüs et les maous. Pas nouveau, ce genre de confusions culpabilisantes du pouvoir trop souvent relayées par l’ensemble de la presse : « nous sommes tous des privilégiés » (comme si, les droits acquis pour améliorer les conditions de travail étaient comparables aux réels privilèges des grandes fortunes), « nous sommes tous responsables de la pollution » (comme si nos manquements domestiques au respect de l’environnement étaient comparables aux pollutions industrielles et agricoles). De quoi en revenir une fois encore aux fondamentaux, avec cette efficace chanson néo-folklorique de 1976, extraite du disque Immigré (déjà utilisé ici) du Suisse Michel Bühler : Les p’tits, les gros. Simple mais impec et toujours d’actualité. CQTC.

Michel Bühler - Les p’tits, les gros - 2’11

Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 14:59
Chef des armées fricotant (fric-OTAN) avec les militaires, d’Afghanistan à la Géorgie en passant par Castres, not’ bon Président a repris du service entre coups de clairon et d’émotion moralisatrice faciles.


Allez, c’est reparti ! En attendant les Sénatoriales, le remaniement ministériel, le congrès du PS et autres babioles politiques franco-françaises, Nicolas Sarkozy relance sa course à l’image et jette la larme sur nos valeureux petits soldats sacrifiés en talibanothérapie. A ceci près que d’après Le Canard Enchaîné (quand même plus fiable qu’un vulgaire ministre déserteur électoral de l’armée en Bayroute), l’état-major français aurait largement fauté dans l’affaire. De quoi rappeler chacun au bon sens et aux fondamentaux en réécoutant un joyau de cinquante ans d’âge du regretté Francis Lemarque (Quand un soldat), repris par Yves Montand puis plus récemment Chanson Plus Bifluorée, mais ici par lui-même. CQTC.


Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article
31 juillet 2008 4 31 /07 /juillet /2008 07:54
En guise de cahier de vacances, not’ bon Président a donc décidé d’offrir royalement à ses ministres, le CD de Mme son épouse, Comme si de rien n’été… A mon tour, avant de laisser reposer ce blog pendant trois semaines, permettez-moi de vous offrir une simple chanson, mais totalement non médiatisée, elle…

Il s’agit d’une jolie invitation à la détente intitulée Au matin et captée en public en 1979, lors des enregistrements publics de l’association Action Chanson à la MJC Daniel Féry de Nanterre. C’est son auteur et compositeur Yves Gautry (dit Gogo) qui l’interprète, et comme ce blog permet parfois à certains vieux potes de se retrouver (
n’est-ce pas M-A.O ?), peut-être me donnera-t-il des nouvelles de l’ami Gogo, que j’avoue avoir complètement perdu de vue ? CQTC.


Yves Gautry – Au matin - 4'21

Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article
25 juillet 2008 5 25 /07 /juillet /2008 06:12
France, Italie, mêmes magouilles. L’UMP Accoyer et le « socialiste » Lang accommodent leurs principes pour faire passer la sarko-révision constitutionnelle, Tapie récupère 40 briques pour son allégeance sans faille au même Sarko, et  Berlusconi s’octroie sa propre amnistie. Riche semaine pour rendre hommage à l’ami François Béranger, avec son inusable Magouille Blues de 1974, repris par le groupe Marcel et son orchestre sur le récent et excellent disque Tous ces mots terribles, dont nous avons déjà parlé ici. CQTC.


Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article
21 juillet 2008 1 21 /07 /juillet /2008 08:58
Tricastin, Romans-sur-Isère, ça fuite sec dans le coin du côté des filiales de la boutique AREVA. Bien qu’il ne s’agisse que « d’incidents », notre ministre Borloo ne s’en tient pas à l’ordinaire « circulez, y’a rien à boire ! » et pointe du doigt de vilains sous-traitants…

Pourtant répètent les responsables qui plaident l’erreur de communication (de la famille Sarkomence cousine [ir]radieuse du fatal Sarkophage), il n’y a aucun risque sanitaire. Pas d’ça chez nous. Rien qu’à l’étranger. La preuve, dès 2002, dans son second album God blesse, le « gentil » Damien Saez s’époumonait déjà J’veux du nucléaire. CQTC.



Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article
14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 07:59
Léo Ferré était un anartiste de grande classe. Ultime coup de pied aux cultes de tous poils, il a tiré sa révérence un 14 juillet (1993), jour où l'on se délecte de voir des hommes marcher au pas…


Pour le saluer, le choix est gigantesque derrière les trois ou quatre titres médiatisés d'ordinaire : Avec le temps, C'est extra, Jolie môme… En voici deux à (re)découvrir qui datent de 1971 et de l'album La solitude enregistré avec les rockers de Zoo : A mon enterrement et Le conditionnel de variétés. CQTC.







Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article
13 juillet 2008 7 13 /07 /juillet /2008 09:25
Oh punaise, le Pape Benoît XVI est arrivé ce dimanche en Australie pour un 23e épisode des Journées Mondiales de la Jeunesse, les JMJ ! De quoi raviver à coup sûr les souvenirs émus de pèlerins nommés Chanson Plus Bifluorée.


Alors, à notre tour, ignorons "les voix discordantes sur le coût de l'événement et les aides publiques" [cf. AFP] et communions avec nos trois frères aux voix célestes, encore sous le choc de la venue du camarade Jean-Paul II en 1997 à Paris et de… David et Jonathan. Ce qui nous valut ce suave Jésus viendra pour les vacances, dans le double album de 2001, Pour de vrai, pour de rire. CQTC.


Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article