Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chansons que tout cela... (CQTC)
  • : Au cœur et autour de la chanson francophone, encore si méprisée des gens de pouvoir et de médias, alors qu'elle est vivante comme jamais au quotidien et dans l'Histoire en marche...
  • Contact

Profil

  • Daniel Pantchenko
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...
  • Journaliste, surtout au trimestriel Chorus. Auteur de biographies : Charles Aznavour en 2006 (avec Marc Robine), Jean Ferrat en 2010, Anne Sylvestre en 2012, Serge Reggiani en 2014. « Léo Ferré sur le Boulevard du Crime » en 2016. Intervenant sur la chanson : formation, stage, conférences, rencontres-débats...

Recherche

15 juillet 2015 3 15 /07 /juillet /2015 09:30

Retour chez l’ami Allain après quatre mois et demi sans article sur ce blog, qui pourraient inciter à penser « Y’a rien qui s’passe » (sur Facebook, j’ai prévenu que nous sommes en train de vendre notre trois pièces de 70m2 à Ménilmontant en vue de notre déménagement à Bordeaux et que si ça vous chante, il suffit de me contacter en privé)… Bref, après les trois extraits d’entretien datés de janvier 1987, où le chanteur parle de ses débuts à Paris et de son rapport à l’écriture, suit un autre inédit, vocal celui-là.

 

Leprestdanslemicro.jpg

 

Souvent, à propos de Leprest, on évoque Brel ou Ferré. Il existe – au moins – un point commun avec Brassens : ni l’un ni l’autre n’envisageait au départ de monter sur scène. C’est une certaine Patachou qui y a poussé le père Georges et si Allain s’y est résolu, il n’en souligne pas moins l’importance de Renée « Devaigerie » (en fait, Devainegie) du cabaret la Bolée, lors de ses débuts à Paris.

 


LDLM n°5a (5/01/1987) - 3'25

 

La chanson étant un écho-reflet de l’Histoire et de nos histoires personnelles, chacun(e) reconnaîtra les siennes chez Leprest. Pour autant, un titre franco de port déjà cité comme Y’a rien qui s’passe a suscité une unanimité immédiate, par sa dimension humaine, son vécu, sur le premier album (Mec, qui rime avec « profil grec » !) du trentenaire. Il lui donnera d’ailleurs une suite (Quel con a dit ?) en 2005.

 


Y'a rien qui s'passe Allain LEPREST par damiennison

 

S’il s’interroge sur ce qui le pousse et jusqu’où, Leprest s’est sûrement souvenu de ces réflexions d’Aragon : « Je n'ai jamais écrit mes romans, je les ai lus. Tout ce qu'on en dit, en a dit, en dirait, sans cette connaissance préalable du fait, ne peut être que vue a priori, jugement mécanique, ignorance de l'essentiel. Comprenez-moi bien : je n'ai jamais su qui était l'assassin. » (1)

 


LDLM n°5b (5/01/1987) - 3'39

 

Que signifie écrire vite ? Cette notion se révèle très relative. La vitesse des uns recouvre la lenteur des autres. Avec le fait qu’en matière de chanson on ne sait parfois plus très bien à quel moment on a commencé à bidouiller tel couplet dans sa tête. Leprest l’a dit et répété, il a toujours eu des « accouchements » difficiles, malgré les brouillons accumulés…

 


LDLM n°5c (5/01/1987) - 2'47

 

Inspiration oblige, cet insaisissable processus d’écriture ne l’a pas empêché d’offrir très vite un texte à son pote Gérard Pierron, qui lui avait raconté comment il avait gagné son manger en chantant dans des bars à marins (des « terr’ neuvas ») de Saint-Malo : « Vous racontez un souvenir de votre vie à Allain Leprest et il vous en fait une chanson qui vous prend à la gorge. » (2) Soit Dragues, que Pierron a mis en musique. Leprest l’interprète ici devant des jeunes des ACP (Ateliers Chanson de Paris) en compagnie de l’accordéonniste Bertrand Lemarchand. Il le reprendra (voir Bonus) avec François Lemonnier dans l’opus Parol’ de manchot, paru en 2009 au Chant du Monde. CQTC.


LDLM - Dragues (12/02/1987) - 2'57

 

(1) - Extrait du livret de Carnet de bord, album de Gérard Pierron, Le Chant du Monde, 2003.
(2) - Louis Aragon, Je n'ai jamais appris à écrire ou Les incipit (1969).

 

Bonus :

Partager cet article

Repost 0
Published by Daniel Pantchenko - dans Chanson
commenter cet article

commentaires

Daniel Pantchenko 31/07/2015 18:54

Pas de quoi, m'sieur Land, je compte récidiver régulièrement, avec sans doute une prochaine brassée vers la mi août. Bon été.

Chris Land 31/07/2015 18:48

Un grand merci m'sieur Panch pour ces cadeaux si précieux qui contribuent à faire vivre et mieux connaitre ce géant.
Bravo !